ABROGATION de la loi "traveil" : Manifestation le 15 Septembre 10h30 a Toulon, Place de liberté

PostHeaderIcon Breves

Mis à jour ( Mercredi, 26 Avril 2017 09:19 )

 

Ecoles de la Seyne N°1

Le moratoire : une année pour construire une alternative !


Le projet municipal qui n'était pas acceptable a été suspendu.

A ce jour, seule la fusion des écoles Marie Mauron et Romain Rolland sur le site de Marie Mauron est actée.

Nous avons obtenu un moratoire d’un an en ce qui concerne les écoles de Jules Verne et d’Amable Mabily.

Mais, ce sursis d'une année n'est pas une fin en soi. Il est le point de départ d'une année d’initiatives pour construire un projet qui garantisse un service public de qualité, de proximité et des conditions de travail d'hygiène et de sécurité optimales pour les enfants et les personnels.

Dès à présent, la CGT est au travail. Elle entend construire un projet avec tous les acteurs de ces écoles.

Nos objectifs :

  • obtenir de la mairie un calendrier de concertation et de ren­contres pour l'année à venir et la désignation d’un interlocuteur unique,
  • obtenir de bonnes conditions d'accueil pour les enfants (main­tien de postes d'enseignants notamment),
  • obtenir la construction d'un groupe scolaire Mabily-Verne ou la réhabilitation des écoles actuelles,
  • obtenir que l'Etat assume ses responsabilités en matière de sco­larisation des enfants et la Mairie les siennes en mettant tout en oeuvre pour réunir les budgets nécessaires,
  • obtenir que la nouvelle sectorisation scolaire garantisse la mixité sociale
  • obtenir les effectifs nécessaires dans les écoles du réseau d'éduca­tion prioritaire et l'extension de ce réseau aux écoles situées dans les quartiers classés prioritaires dans le cadre de la politique de la ville.

Nous organisons un débat citoyen «pour une école de proximité».

Il s'agit pour nous de faire vivre une démocratie participative exigeante qui considère aussi bien l’intérêt des usagers que des personnels et améliore les conditions de scolarisation des enfants de La Seyne-sur- Mer en cohérence avec les réalités de la ville et celles des salariés qui y vivent. Nous comptons sur votre participation.

Débat citoyen - Jeudi 30 mars 2017

17 H. 00 - Bourse du Travail - La Seyne sur Mer

 

 

(Sur La Marseillaise)

CNIM : la discrimination syndicale reconnue

  • mardi 17 janvier 2017

A la Seyne, les Prud’hommes ont reconnu la discrimination

syndicale aux CNIM à l’encontre de deux représentants de

la CGT dans le cadre de licenciements sans causes réelles

et sérieuses.

Quand le patronat rivalise d’imagination pour chercher à

criminaliser l’action syndicale et à mettre la pression sur

les salariés qui revendiquent.

« Nous sommes confiants pour la suite », s’avance l’avocate de la CGT.

Et pour cause. Les CNIM viennent d’être condamnées

par les Prud’hommes de Toulon dans trois affaires de licenciement

datant de 2015. En attendant les autres.

« Nous avons eu connaissance de sept dossiers déposés. Quatre dossiers ont été

jugés le 15 décembre dernier. Trois sont gagnés par les salariés et un est en

départage des voix », explique Marc Louis pour l’UL CGT de La Seyne.

« Les dossiers vont s’enchaîner. Parce qu’on est bien dans le cas de 80

emplois supprimés : un PSE déguisé sans en avoir eu les droits. Sans

parler des démissions forcées », ajoute Philippe Valeriani, secrétaire général

Pour lire l'article intégral , cliquer sur le lien : "La Marseillaise : condamnation des CNIM"

CGT CNIM à La Seyne.Guillaume de Saint Vulfran

Mis à jour ( Mercredi, 18 Janvier 2017 18:11 )

 

 

Mis à jour ( Mercredi, 18 Mai 2016 13:24 )

 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 Suivant > Fin >>

Page 1 de 5
Calendrier
<< Juil. 2017 >>
LMMJVSD
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
Rechercher