ABROGATION de la loi "traveil" : Manifestation le 15 Septembre 10h30 a Toulon, Place de liberté

Victoire

pour tous ceux qui osent

défendre leurs droits

Depuis Mars 2015, Michaël DE GAETANO, élu du personnel au comité d’établissement, est la cible d’accusa-tions infondées et mensongères de la part de la direction des CNIM. Celle-ci vient de tenter de le licencier.
La CGT et ses représentants gênent aux CNIM. Ils s’opposent souvent à la direction en dénonçant ses agisse-ments, les pressions qui s’exercent sur les salariés, la politique salariale, les mauvaises conditions de travail. Ils tentent, avec les moyens qui sont les leurs, de porter les revendications des salariés.
Cela les amène, bien souvent seuls, à s’opposer à la politique de l’entreprise.

Récemment, la CGT s’est engagée auprès des salariés de l’entreprise pour dénoncer les licenciements « pour fau-te » qui se sont multipliés.
La CGT et ses élus se sont interrogés publiquement : « ne s’agit-il pas d’un stratagème pour éviter la mise en oeu-vre d’un plan social ? ».
Est-ce pour ces raisons que la direction essaye de faire taire la CGT et ses militants par n’importe quel moyen ?

Victoire !


Le 1er septembre, Michaël DE GAETANO a été auditionné par l’inspection du travail dans le cadre de la procédu-re de licenciement instruite par la direction à son encontre.
Motif invoqué : « manque de loyauté ».

L’inspection du travail, par une décision soigneusement motivée, vient de refuser le licenciement.


Cette victoire n’est pas seulement la victoire de Michaël et de la CGT. C’est un encouragement envoyé à chaque salarié pour relever la tête.
Le patronat continue d’enrichir les actionnaires pour assouvir leur soif d’argent. Il doit savoir qu’en face de lui, aux CNIM et ailleurs, il trouvera toujours une CGT déterminée.
Les salariés ne sont pas une variable d’ajustement mais une richesse.

Continuons la lutte tous ensemble !

Aujourd’hui, dans l’entreprise et en dehors, la CGT va poursuivre son action pour défendre les intérêts des sala-riés. Ses élus et ses militants vont poursuivre leur action pour une juste répartition des profits de l’entreprise, pour le respect du temps de douche pour travaux salissants, pour le respect de la convention collective vis-à-vis de la prime de sablage, pour la défense des salariés en procédure amiante… Elle combattra aussi la Loi Macron, la ré-forme du code du travail, la suppression des prud’hommes… autant de mesures qui fragilisent la position des sala-riés dans l’entreprise.
La purge du syndicat qui dérange commencée depuis des années est aujourd’hui stoppée !
Le combat continue !

CNIM
Numéro 128 la CGT CNIM sur le web : http://cgt.cnim.free.fr Mardi 22 septembre2015

Calendrier
<< Juil. 2017 >>
LMMJVSD
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
Rechercher