ABROGATION de la loi "traveil" : Manifestation le 15 Septembre 10h30 a Toulon, Place de liberté

A PROPOS DE COMPETENCES..

Tout le monde a entendu parler du fameux principe de Peter, généralement ramené à deux seules phrases : " Dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s'élever à son niveau d'incompétence" . Le principe de Peter, complété par soncorollaire"Avec le temps, tout poste sera assumé par un individu incapable d'en assumer la responsabilité"

Ceci ne saurait épuiser le livre écrit par L.J Peter et R Hull, édité chez Stock en 1970 pour la première fois, que nous nous proposons de résumer ici. Cet ce livre est la base de la science inventée par ces deux chercheurs : la HIERARCHOLOGIE. Science qui (d'après les auteurs, hélas trop tôt disparus) peut s'appliquer à tous les domaines de l'administration publique et privée.

A l'heure où le débat sur les "compétences" agite tout le monde du travail, nousjugeons utile de verser cette pièce au dossier..


LE PRINCIPE EN ACTION


Pour Hull et Peter, tout groupe peut se diviser en trois classes :

  • Incompétents
  • Moyennement Compétents
  • Compétents

Le principe en action démontre que les incompétents ayant déjà atteints, à leur premier poste, leur niveau d'incompétence, y resteront. Les autres membres du groupe continuant à évoluer vers leur dernier poste, celui où ils serontincompétents..

Y a t il des exceptions ?? pour les deux chercheurs, elles ne sont qu'apparentes


LES EXCEPTIONS APPARENTES

La Sublimation Percutante

Walt Blockett (*) , bien qu'étant un zéro fini, vient d'avoir une promotion.

Il ne s'agit en fait que d'une pseudo promotion, ayant pour but d'un côté de remonter le moral des troupes, de l'autre de tromper les employés ne faisant encore pas partie de la hiérarchie moyenne.

l'Arabesque Latérale

Consiste à donner un nom plus ronflant sans responsabilité supérieure et sans augmentation de salaire : l'intéressé se retrouve à l'écart avec une plaque plus grosse


L'Inversion de Peter

Un des cas d'incompétence les plus répandus est celui que Peter appelle "L'Automatisme Professionnel" cas dans lequel " la paperasserie est beaucoup plus importante EN ELLE MEME que le but dans lequel elle a été créée". Or les incompétents automatiques peuvent arriver à avoir une promotion. La question se pose alors : "Pourquoi arrive t il à être promu ? L'automate professionnel échapperait il au principe ?"

A cette question Peter et Hull répondent pas une autre question :

"QUI DEFINIT LA COMPETENCE?"

Et il ajoute : "La compétence d'un employé est définie non par le public, mais par son supérieur dans la hiérarchie. Si ledit supérieur se trouve encore à un niveau de compétence, il jugera ses  subordonnés en terme de travail utile.

Sinon, la bonne marche du service sur le plan de la routine primera le service et la production"

C'est L'INVERSION DE PETER!

La Défoliation Hiérarchique

Cas de l'employé productif et brillant qui non seulement n'aura pas de promotion mais sera même renvoyé.

A l'aide d'exemples concrets, Peter démontre que souvent le super compétent est plus grave que le super incompétent : en effet, il risque de bouleverser gravement une hiérarchie où règne l'incompétence.

Conclusion :

TOUTES LES EXCEPTIONS APPARENTES NE FONT QUE CONFIRMER LE PRINCIPE !!!

Dans les chapitres 4 et 5, Hull et Peter étudient "Piston et Promotion" et "Ambition et Promotion". Nous renvoyons le lecteur à la lecture directe de l'ouvrage, ces deux chapitres étant trop riches pour être résumés fidèlement.

Nous nous bornons à reproduire les trois conseils de la page 55 :

  • " Ne jamais rester debout si vous pouvez vous asseoir"
  • " N'allez jamais à pied quand vous pouvez prendre une voiture"
  • " Ne manifestez jamais d'ambition quand vous pouvez être pistonné"

Le Chapitre 7 étudie l'application de la hiérarchologie en politique.

Sautons les chapitres 8,9 et 10 pour en arriver aux chapitres 11 et 12, les deux plus fulgurants!!


PATHOLOGIE DE LA REUSSITE ET SYNDROME DU DERNIER POSTE .


Peter et Hull analysent de façon magistrale les symptômes dont souffrent immanquablement ceux qui ont atteint leur dernier poste : celui où ils sont incompétents, et s'en rendent plus ou moins compte. Le dossier médical permet de voir au premier coup d'œil si l'employé a atteint "le plateau de Peter", et les maladies psychosomatiques qui constituent le SPD (Syndrome du Dernier Poste) On peut également s'en rendre compte, si l'on n'a pas accès au dossier médical, grâce aux "Symptômes Non Médicaux Du Dernier Poste" (SNMDDP)


Tabulologie Anormale :

L'employé compétent n'a sur son bureau que les papiers indispensables. Arrivé au niveau d'incompétence, il a tendance à adopter des rangements bizarres et hautement significatifs


Phonophilie

L'employé multiplie les téléphones, les interphones avec manettes, hauts parleurs et boutons clignotants…


Papyrophobie

Ne peut supporter sur son bureau ni livres ni papiers


Papyromanie

C'est le contraire, l'employé encombre son bureau d'une masse de papiers, livres et documents inutiles pour son travail


Classophilie

Manie de classement avec peur morbide de perdre un document


Gigantisme Tabulatoire

Obsession qui consiste à avoir un bureau plus grand que ses collègues


Apitoiement Sur Soi Même

(Ou complexe de Auld Lang Syne) : l'employé passe son temps à se plaindre d'être un martyr, de n'être écouté par personne, avec une tendance marquée à parler du "bon vieux temps"


Rigor Cortis

Intérêt anormal pour les organigrammes, les cartes, les diagrammes et entêtement à diriger les moindres affaires en suivant lignes et flèches des tableaux


Syndrome du Flottement

Incapacité totale à prendre une décision appropriée. Le Syndromé pèsera indéfiniment le pour et le contre, faisant sans cesse allusion au "processus démocratique" , ou à la nécessité "d'avoir une vue d'ensemble". Il résout  généralement le problème en les conservant dans les limbes jusqu'à ce qu'un autre prenne la décision à sa place. Ou qu'il soit trop tard pour apporter une  solution. Le Flotteur emploie généralement les tactiques de

  • Passe en bas : les papiers sont renvoyés à un inférieur avec ordre de ne pas le déranger pour de telles vétilles
  • Passe en haut : plus délicate, consiste à trouver un infime point litigieux quipermet de passer le dossier à l'étage supérieur
  • Passe en dehors ; consiste à rassembler un comité de pairs et à suivre laMajorité

Inertie Rigolatoire

Un signe certain du dernier poste , c'est l'habitude de raconter des plaisanteries au lieu de faire son travail.


Tics et manies Bizarres

Excentricités et tics apparaissent souvent tout de suite après l'accession au dernier poste : se ronger les ongles, pianoter sur le bureau, jouer avec un  stylo ou avec un trombone ( pas à coulisse, NDLR) soupir fréquent et hors de  propos, tout en regardant dans le vague, ce qui fait croire aux subordonnés que l'intéressé est absorbé par ses lourdes responsabilités.


Siglomanie Initiale et Digitale

Exemple : "F.O.B est à NY pour la CA d'UB comme CO pour la 802". Le temps que  l'interlocuteur comprenne que Frédéric Orville Brandt est a New York pour le  Conseil d'Administration de l'Université de Bondock comme conseiller d'orientation pour la loi 802, il n'a pas le temps de constater que l'autre n'en sait pas long. Les SIGLOMANES ont pour but de rendre les propos les plus simples complètement incompréhensibles..


PEUT ON ETRE HEUREUX ET EN BONNE SANTE AU QUOTIENT

DE PROMOTION ZERO??

De deux choses l'une :


- Soit l'employé se rend compte qu'il a atteint le Plateau de Peter et donc son  niveau d'incompétence, et n'aura donc plus de promotion ( sauf incompétence  hiérarchique supérieure, ce qui arrive quand même assez fréquemment, NDLR). Il peut confondre à ce moment là incompétence et paresse, va se donner plus de mal,  sauter la pause café, amener du travail à la maison : il va rapidement  devenir victime du syndrome du dernier poste.


- Soit il ne s'aperçoit pas qu'il a atteint le plateau de Peter et donc le quotient de promotion ZERO, et av continuer à travailler avec entrain, espère être promu, demeure en bonne santé.

Comment fait il ???

C'est très simple : il ne fait plus le travail réellement demandé, mais un autre. C'est : LA METHODE DE SUBSTITUTION, avec ses variantes :

  • la Préparation Perpétuelle ( PP)
  • la Spécialisation Dans le Détail Superflu (SDDS)
  • le Remplacement de l'Action par la Représentation ( RAR)
  • l'Aberration Totale (AT)
  • L'Administrologie Éphémère (AE)
  • La Spécialisation Convergente (SC)

Toutes techniques impossibles à résumer…


Tous comme les chapitres 14 et 15, consacrés a L'INCOMPETENCE CREATRICE et à  L'EXTENSION DARWINIENNE, qui, appliquant à la marche du monde le principe de  Hull et Peter, indiquent, et c'est heureux, comment faire pour que l'humanité  dans son ensemble n'atteigne pas son niveau d'incompétence. C'est possible en  utilisant la prophylaxie, les placebos et palliatifs des deux chercheurs.

 

Citons, pour finir, une des dernières phrases du livre :

"Votre bonheur, votre santé, votre réussite ainsi que l'espérance dans le  devenir de l'humanité dépendent de votre compréhension du principe de Peter, de l'application des dogmes de la hiérarchologie et de l'application de l'ordonnance de Peter pour résoudre les problèmes humains"

Voilà, nous espérons que ce bref résumé vous aura donné envie de lire l'ouvrage dans son ensemble.

Ceci étant, ce livre datant de presque 30 ans, il est bien évident qu'il est devenu inutile de chercher, autour de vous, dans votre entreprise des  similitudes ou des ressemblances. Les sociétés et les entreprises ont fait de tels progrès…….

(*) Nous avons gardé les noms d'origine.

Mis à jour ( Mercredi, 20 Janvier 2010 15:04 )

Calendrier
<< Juil. 2017 >>
LMMJVSD
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
Rechercher